République du Sénégal

Conseil Economique, Social et Environnemental

Un peuple Un but Une foi

à la page Ma République

Madame

Aminata TOURE

la Présidente du Conseil Economique, Social et Environnemental

25, Avenue Pasteur, BP : 6100 DAKAR

+221 33 829 63 63

Une vue 

du Conseil Economique, Social et Environnemental

Missions et attributions

Le Conseil Economique, Social et Environnemental est la deuxième Assemblée constitutionnelle du Sénégal. Il constitue auprès des pouvoirs publics, une assemblée consultative qui peut être saisi par 

  • Le Président de la République, ou 

  • L'Assemblée Nationale ,

  • de demandes d’avis ou d’études.

Composé des forces vives de la Nation, le Conseil économique et social est un lieu de collaboration et de participation des catégories socioprofessionnelles à la politique économique, sociale et environnementale de la Nation. Il examine les évolutions en matière économique, sociale et environnementale et suggère les adaptations nécessaires. Il promeut une politique de dialogue et de coopération avec les Collectivités locales et les organismes similaires étrangers.

Il peut se saisir de l’examen de questions économiques, sociales et financières, entreprendre à cet effet les études et enquêtes nécessaires et émettre en conclusion, les avis et suggestions de réforme qui lui paraissent de nature à favoriser le développement économique, social et environnemental de la Nation.

Il est saisi, pour avis, par le Président de la République :

  • obligatoirement pour les projets de lois de programme et de plan à caractère économique, social ou environnemental ;

  • facultativement pour les projet de loi de programmation définissant les orientations pluriannuelles des finances publiques, des projets de lois, d’ordonnances ou de décrets ainsi que des propositions de lois entrant dans le domaine de ses compétences.

Le CESE peut également être saisi, de demande d’avis ou d’études par le Président de la république, le Président de l’Assemblée nationale ou le Premier Ministre.

Il peut, de sa propre initiative, attirer l’attention du Gouvernement et de l’Assemblée nationale sur les réformes qui lui paraissent nécessaires tout comme il contribue à l’évaluation des politiques publiques à caractère économique, social ou environnemental.

Enfin, le CESE peut être saisi, par voix de pétition signée par 5.000 citoyens, de toute question à caractère économique, social ou environnemental.

L'Administration 

du Conseil Economique, Social et Environnemental

Vidéos du moment

Appel aux Sponsors
Bienvenue aux Sponsors

Historique

L’évolution du Conseil économique, social et environnemental est indissociable des différentes transmutations qui ont ponctué l’histoire politique du Sénégal. De 1961 à 2012, le Conseil a joué un rôle déterminant dans l’orientation des politiques publiques, notamment en matière de développement économique, social et culturel. Il a reçu diverses orientations au gré des autorités.

Crée par la loi n° 61–52 du 23 juin 1961, le Conseil économique, social a été constitutionnalisé en 1963 par la loi n° 63-22 du 07 mars 1963, en son titre IX, article 88, portant révision de la constitution du Sénégal. Les dispositions relatives à sa composition, son organisation et ses règles de fonctionnement ont été fixées par l’ordonnance n°63–08 du 04 juillet 1963.

De 1964 à 1968, le Conseil économique et social a été présidé par M. Léon Boissier PALUN. Lors de cette mandature, le Bureau du Conseil était composé de deux (02) Vice présidents et de deux (02) secrétaires élus. L’attention que le Président Senghor portait à l’Institution justifiait l’élargissement de ses missions avec l’avènement de la loi n°67–32 du 20 juin 1967, portant modification de la Constitution de 1963. Ainsi, outre le Président de la République, le Conseil assiste l’Assemblé nationale.

En 1968, M. Doudou THIAM est nommé à la tête de l’institution. De nombreuses mesures ont été prises pour renforcer l’autonomie et les pouvoirs du Conseil. La loi organique n°65–05 du 20 mars 1968 rend incompatible la fonction de Président du Conseil économique et social et celle de Député. La loi n°68–06 du 20 mars 1968 autorise le Président de la République à nommer le (la) Président (e) du Conseil par décret en dehors des autres membres.

Sur le plan protocolaire, avec l’avènement du décret n° 68–296 du 20 mars 1968, modifiant le décret n°64–337 du 14 mai 1964 fixant l’ordre de préséance des corps et autorités aux cérémonies publiques, le (la) Président (e) du Conseil est devenu(e) la troisième personnalité de l’Etat, après le Président de la République et le Président de l’Assemblée nationale.

M. Magatte LÔ succède à M. THIAM à la tête du Conseil de mai 1968 à juin 1972. Sous sa mandature, le Président SENGHOR a fait siéger au Conseil, 15 personnalités choisies en fonction de leur compétence, dont le Recteur de l’Université de Dakar.

M. Magatte LÔ a été remplacé par M. Amadou Karim GAYE, de juin 1972 à novembre 1975, avant de revenir à la tête de l’institution de novembre 1975 à juin 1984. Le Bureau du Conseil a été élargi en 1973 avec quatre (04) Vice-présidents et deux (02) Secrétaires élus de plus.

En 1984, le Président Abdou DIOUF nomme M. Mamba GUIRASSY à la tête du Conseil. La loi constitutionnelle n°91–25 du 05 avril 1991 renforce les attributions de l’institution. Désormais, le Conseil assiste le Président de la République, le gouvernement et l’Assemblée nationale. Cette réforme semble vouloir conférer plus de poids aux avis et études émanant du Conseil.

En 1993, M. Famara Ibrahima SAGNA est porté à la tête du Conseil. Par le décret n°94–232 du 03 mars 1994 le (la) Président (e) du Conseil économique et social devient la quatrième personnalité de l’Etat après le Président de la République, le Président de l’Assemblée nationale et le Premier ministre.

De 1994 à sa dissolution en janvier 2001, la mandature de M. SAGNA a été marquée par l’élargissement de la liste des membres du Conseil à des conseillers associés, l’acquisition d’un siège, la création d’un Observatoire, l’augmentation des indemnités, la fréquence de ses publications, la création de deux périodiques (la Revue du Conseil et le Journal des Actes), en plus du rapport annuel, d’une bibliothèque et de la réorganisation des archives.

Ce dynamisme, reconnu par les pouvoirs publics, a contribué au renforcement de la crédibilité des Avis du Conseil malgré les pressions de la Banque mondiale pour sa suppression.

En 2003, le Président Abdoulaye WADE apporte le premier changement de la dénomination de l’institution après une courte période de suppression (janvier 2001-juin 2003). La loi n°2003–15 du 19 juin 2003 portant révision de la Constitution du 22 janvier 2001, a ressuscité l’institution en créant le Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales. M. Mbaye Jacques DIOP a présidé aux destinées de l’Institution jusqu’à sa suppression et la création à nouveau du Conseil économique et social, respectivement, par les lois constitutionnelles n°2008-31 du 07 août 2008 et n°2008-32 du 07 août 2008. M. Ousmane Masseck NDIAYE a été nommé pour diriger ce nouveau Conseil.

En 2012, le Président Macky SALL, par la loi n°2012–16 du 28 septembre 2012, portant révision de la Constitution, supprime et remplace le Conseil économique et social par le Conseil économique, social et environnemental. La nomination d’une femme, en la personne de Madame Aminata TALL, à la tête de cette Institution, constitue une première dans l’histoire politique et institutionnelle du Sénégal. 

Madame Aminata TOURE est présentement la Présidente de l'institution.

Les précédents 

Présidents du Conseil Economique, Social et Environnemental

Aminata TALL

Aminata TALL

MESOUVENIRS

Les photos souvenirs sont des éléments indispensables pour notre existence. Elles nous rappellent le film de notre vie et surtout les moments de bonheur vécus. Mesouvenirs Tel. : +221 33 864 14 64  -  contact@mesouvenirs.com

Droits de propriété
Ce présent document dénommé Mesouvenirs appartient de droit (tous les droits de propriété intellectuelle) à la société Business Finance Suarl.
Ces éléments sont protégés par la société Business Finance Suarl et par les lois et règlements du Sénégal. Toute utilisation ou diffusion non autorisée est interdite. Il est interdit de le copier, de l’utiliser ou de bénéficier des photos, des textes du site www.mesouvenirs.com ; ainsi que d'utiliser, de reproduire, de distribuer, d’afficher ou créer des ouvrages dérivés basés sur les œuvres qui apparaissent dans notre site sans la permission écrite de Business Finance.
Ces conditions d'utilisation s'appliquent à toutes personnes lisant et/ou utilisant ce site, collectivement ou individuellement, y compris tout le contenu disponible à travers   www.mesouvenirs.com. 
En prenant connaissance du dit document, vous acceptez d'être lié(e) par le présent accord ci dessous. Vous n’êtes autorisé(e) à poursuivre la lecture du site www.mesouvenirs.com que si vous acceptez de respecter tous les règlements ci-dessus appliqués au présent accord.
S'il vous plait, si vous n’êtes pas d’accord avec ces conditions définies, nous vous prions d’arrêter et de cesser immédiatement la lecture du présent site www.mesouvenirs.com.
En poursuivant la lecture du site www.mesouvenirs.com, vous reconnaissez et acceptez les accords et droits de propriétés dans ce présent site. Cette continuité de lecture vaut acceptation des conditions ainsi définies, nous vous souhaitons alors : La Bienvenue !        Dans www.mesouvenirs.com.

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Pinterest social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram
©© Copyright by Business Finance SUARL